ZOOM SUR LE CORNISH REX

Un chat au pelage d’astrakan et au tempérament de chaton ? On ne vous parle pas d’une créature chimérique mais bien d’un vrai chat : le Cornish Rex ! Spyke vous fait découvrir cette race de chat si singulière et encore méconnue.

 


Sa petite histoire

 

Le 21 juillet 1950, dans le comté de Cornouaille en Angleterre (d’où le nom “Cornish”), une portée de chatons voit le jour chez une certaine Nina Ennismor. L’un des chatons a une apparence très atypique  : son pelage est court et ondulé,  ses oreilles disproportionnellement grandes et sa queue fine s’apparente à celle d’un rat. Ce chaton hors du commun n’est qu’autre que Kallibunker, le premier représentant de la race Cornish Rex ! 

Alors qu’elle s’apprête à le faire caster, Nina Ennismore se voit conseiller par son vétérinaire de faire reproduire Kallibunker afin qu’il puisse transmettre ses gènes si particuliers et ainsi fonder une nouvelle race.  

 

Afin de maximiser les chances d’obtenir une portée présentant le même phénotype que Kallibunker, elle le fît se reproduire avec sa mère ce qui s'avérera être un désastre génétique ; la plupart de leur progéniture manisfestant de nombreux problèmes de santé dont une stérilité, coût de la consanguinité. Seul un chaton présentant les mêmes particularités que son père fût apte à la reproduction et à assurer une descendance à la race : il s’agit de Sham Pain Shas, un mâle blanc et crème.

 

Ce dernier engendra de nombreuses portées aussi bien avec des femelles issues d’élevages de chats à poil court qu’avec des chattes plus standard dites “variantes”. Cette descendance produit une nouvelle génération de Cornish Rex qui fût exportée aux États-Unis lorsqu’une de ses représentantes, une femelle bleue nommée LaMorna Cove, mit bas de l’autre côté de l’Atlantique.

 

Nina Ennismore gagna son pari lorsqu'en 1967, la race Cornish Rex fût officiellement reconnue en Angleterre. 

 

Les particularités physiques du Cornish Rex

 

 

cornish rex

 

Le nom “Rex” fait référence au lapin Rex à la fourrure duveteuse. Et pour cause : ce qui saute aux yeux en regardant un Cornish Rex est son pelage ondulé semblable à l’astrakan tout étant d’une extrême douceur et soyeux. Ces ondulations n’apparaissent qu’à partir de 5-6 mois. Ce poil court le rend néanmoins assez sensible au froid, surtout lorsqu’il est encore chaton.

 

Au fil des générations, les éleveurs de la race l’ont rendu toujours plus athlétique et agile. Par son corps élancé et tout en muscles, il s’apparente à un lévrier version féline. Tout comme ce chien, sa queue est longue et fine. Ses pattes sont longues et fines et ses pieds si petits qu’il donne l’impression de marcher sur des pointes tel une ballerine. Autre particularité quelque peu déroutante, est la forme de ses pattes avants qui donnent l’impression d’une main qu’il n’hésite pas utiliser pour saisir celle de son maître et la placer sur sa tête afin de demander des caresses ou près de son museau pour la couvrir de baisers. 

 

Sa tête est longue avec un nez bombé qui de profil ne présente pas de creux. Il possède des yeux ovales de taille moyenne relativement écartés l’un de l’autre. Le tout est orné de deux grandes oreilles en forme de cônes.

 

Toutes les robes sont acceptées à partir du moment où elles sont assorties à la couleur des yeux.



Caractère 

 

Le Cornish Rex a un tempérament de chaton et ce, à vie. Il est très vif, joueur et affectueux parfois à l’extrême, par ce fait, attendez-vous à ce qu’il vous suive partout à la manière d’un chien.On dit d’ailleurs souvent du Cornish Rex qu’il est “un chien dans le corps d’un chat”. Cette affectuosité et ce besoin d’attention permanents sont vraiment des parties intégrantes de cette race. 

 

Très intelligent, il saura obtenir ce qu’il veut, attention donc à bien l’éduquer afin qu’il ne fasse pas la loi à la maison.

 

Pour qui ?

 

De par ce besoin d’attention, le Cornish Rex supporte très mal la solitude et a besoin d’un maître et d’une famille disponible pour lui donner de l’affection et répondre à ses attentes en termes distraction et de stimulation mentale. Ce premier critère est extrêmement important.

 

Il peut cohabiter avec tous les autres animaux avec lesquels il saura se montrer sociable.

 

Il peut vivre en appartement à condition que ce dernier soit bien équipé de jouets et autres distractions pour répondre à son hyperactivité. 



Où le trouver ? Quel budget ?

 

Bien que le Cornish Rex soit encore assez peu répandu en France, vous pouvez le trouver dans des élevages professionnels à condition que ces derniers soient fiables et respectent les normes fixées par la Direction des Services Vétérinaires. Privilégiez des éleveurs passionnés plutôt que des personnes uniquement intéressées par le côté lucratif. Et surtout évitez à tout prix les animaleries ainsi que certains sites marchands.

 

Il faut compter entre 700 et 1000€ pour un Cornish Rex sachant qu'il faudra prendre en compte les dépenses vétérinaires engagées par l’éleveur. En effet, ce dernier, s’il est vraiment investi, fera les examens et soins adoc pour ses chatons. 

Pensez aussi que de nombreux chats de race dont peut-être des Cornish Rex attendent actuellement d’être adoptés, donc n’hésitez pas à faire vos recherches dans des refuges. 

 

Rappelons que lorsqu’on accueille un animal chez soi on s’engage à pouvoir payer ses soins vétérinaires lorsqu’il en a besoin, alors ne vous précipitez pas !

 

Partager