POURQUOI LES CHIENS MANGENT LEURS EXCRÉMENTS ? C’EST PLUS COMMUN QUE CE QUE VOUS PENSEZ !

 

Oui, c’est vraiment dégoutant d’en parler mais c’est un comportement plutôt commun de nos amis canins. Manger des excréments (coprophagie) est enfaite un comportement évolutionnaire fait pour garder nos chiens en bonne santé et en sécurité des prédateurs. Même si nos chiens modernes sont domestiqués et propres, ils ont toujours enfoui la mentalité profonde et instinctive de leurs ancêtres sauvages. Vous pouvez trouver ci dessous quelques raisons qui expliqueront pourquoi votre chien adopte ce comportement ancestral.

 

La mauvaise alimentation Si un chiot ou un chien adulte a une alimentation nutritionnellement déficiente ou si il ne mange pas assez, il cherchera instinctivement une autre source de nourriture. Cela se traduit par manger les selles se trouvant dans le jardin ou dans le parc. Le système digestif du chien dépend d’un mélange spécial d’enzymes pour décomposer les glucides, les protéines et les graisses. Il y a certaines évidences qui montrent que le système digestif des chiens ne s’est pas encore bien adapté aux régimes modernes qui se constituent de moins de protéines animales et de beaucoup plus de glucides et de protéines de plantes. Un manque de vitamine B peut aussi en être la cause.

 

L’ennuie. Les chiens qui s’ennuient et qui sont seuls peuvent jouer et manger leurs excréments pour passer le temps. De plus, si son lieu de vie est sale il peut aussi en venir à s’en nourrir pour garder son environnement propre.

 

Les chiots nouveaux nés. Si vous avez déjà élevé une portée de chiots, vous saurez que leur mère va normalement nettoyer derrière eux en mangeant leurs selles. Ce n’est pas seulement une solution sanitaire mais un mécanisme ancestral. Dans la nature, les prédateurs peuvent localiser le chiot par l’odeur de leurs selles donc il est nécessaire pour la mère d’éliminer les preuves.

 

Des maisons avec plusieurs chiens. Dans les foyers avec plusieurs chiens, il y a toujours un ordre hiérarchique de dominants et dominés. Les chiens soumis vont parfois manger les selles de leurs colocataires dominants. Un autre phénomène plutôt intéressant dans ce genre de configuration est quand un des chiens est malade, celui qui est ne l’est pas va parfois manger les selles de celui qui l’est. Ca peut être une réaction instinctive pour protéger le chien le plus faible des « prédateurs » un peu comme les chiots et leur mère.

 

La propreté. Dans des refuges surpeuplés, les usines à chiots ou les élevages qui manquent d’hygiène, les selles des chiens peuvent trainer pendant des heures avant d’être nettoyées. Un chiot curieux ira toujours renifler ce qu’il trouve et mangera les excréments qui contiennent des odeurs de nourriture. Ce comportement se développe avec le temps et quand le chiot va dans son nouveau foyer, les mauvaises habitudes migrent avec lui.

 

Les litières accessibles. Saviez-vous que certains chiens adorent le goût des crottes de chat ? C’est surement à cause du goût de la nourriture pour félins qui contient une plus grande quantité de viande que celle pour chien ainsi que des parfums différents auxquels ils sont habitués. Les selles des chats peuvent être dans les litières ou dispersées un peu partout à l’extérieur et avec la puissance du flair de votre chien, il est presque impossible de l’empêcher de trouver ces délicieux détritus. Disposer les litières dans des zones inaccessibles pour votre chien ou très haut ou dans une pièce avec un accès pour le chat.

 

Pour empêcher la coprophagie, laissez l’environnement de votre chien sans aucun détritus, le plus propre possible. Ne laissez pas votre chien seul ou dans la cour pendant un trop long moment car il pourrait manger ses selles et renforcer ce comportement indésirable. Pendant que vous promenez votre chien, laissez le renifler seulement des endroits où vous savez qu’il n’y a pas d’excréments. Ce qui veut dire que vous devez essayer de trier les endroits où il urine et où il défèque. Si le problème persiste, vous devez consulter un vétérinaire.

Partager